Arts Cultures Expériences Immersions
Arts Cultures Expériences Immersions

Images #ArtEnChantier publiées sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : survolez l’image avec votre souris pour en connaître l’auteur-e.

Un espace en transformation

Conversion d’une friche industrielle

La transformation d’un site industriel en friche depuis plus de 20 ans et vieux de plus d’un siècle en un lieu multiculturel demande beaucoup de réflexion !

Pour nous aider dans cette aventure, nous avons été accompagnés par le Cabinet d’Architectes et paysagistes lyonnais Gauthier + Conquet

Notre volonté dès le départ était de nous ancrer dans le passé du site, lieu de vie et d’activité depuis près de trois siècles, tout en intégrant les questions environnementales. Le projet architectural devait être une poursuite autant qu’une transformation, une évolution.

Le choix a été fait de conserver l’essentiel de l’enveloppe en pierre de l’ancienne usine, coiffée de 7 sheds, reconstruite à l’identique quand c’est nécessaire tout en laissant visibles les traces du passé. Il a fallu jouer avec les contraintes sismiques propres au Massif du Vercors et les murs ont désormais de nouvelles et profondes fondations.

Le traitement particulier de la lumière lié à l’architecture du toit, à redans partiels ou en dents de scie, doit permettre au visiteur de rentrer dans des espaces baignés d’une lumière douce et naturelle. Le toit est porté par une architecture métallique, rappelant la dimension industrielle originale du bâtiment.

Une pompe à chaleur, des panneaux photovoltaïques ou encore des systèmes de ventilation mécanique en été sont prévus pour réduire autant que possible la consommation énergétique globale.

 

De même, la maison qui borde le canal retrouve en partie ce qui était son architecture originelle, comme en témoignent les cartes postales anciennes.

Le parc paysager (d’environ 3000 m²) est repensé avec des espèces et essences végétales locales et le système d’arrosage utilisera l’eau dispensée par le canal.

Enfin nous espérons pouvoir remettre prochainement en activité la turbine hydro-électrique alimentée par le canal !

A terme, ce sont 1200 m² de surface qui seront développés dans les sheds dont la moitié consacrés à la salle d’exposition et la salle polyvalente – auditorium, et encore plus de 150 m² d’espace d’exposition et de zone ludique dans la maison du canal. Dans la grande salle d’exposition, la hauteur sous plafond dépassera les 7 m. Le bar à jeux et restaurant accueillera 70 places assises.

Les grandes étapes du chantier seront annoncées dans notre actu et consignées sur cette page. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.


Vers une nouvelle identité

Mécalixir, c’est aussi une identité en construction qui s’appuie à la fois sur ce que nous voulons être et sur le site qui nous accueille.

Nous avons très tôt identifié la richesse patrimoniale du site tant historique (industrielle, ouvrière) que architecturale et environnementale. Et si un effort important en vue de sa préservation a été engagé, elle nous a plus largement alimenté pour construire les bases de l’identité et l’esthétique de Mécalixir : le voyage et les rencontres que nous proposons à la découverte des arts et des cultures a pris corps dans cet écrin de mousses, de murs et d’eau, les graffs côté nord s’en sont mêlés aussi,…

 

La transformation du site se fait donc aussi en instillant de l’art et de l’imagination dans sa trame. Une démarche “Cabinet de curiosités moderne” alimente la page dédiée au patrimoine, tandis qu’un étrange cube couleur framboise, comme une graine ou une pierre fabuleuse, a été extraite des profondeurs. Un cube qui pulsait le soir, s’est entrouvert et révèlera bientôt son contenu…